L'Euribor continue de croître et atteint la barrière des 3,5%, le maximum depuis 2008 - Kasamim Noticias
Aller au contenu

L'Euribor poursuit sa croissance et atteint la barrière des 3,5%, le plus haut depuis 2008

L'Euribor poursuit sa croissance et atteint la barrière des 3,5%, le plus haut depuis 2008L'Euribor poursuit sa croissance et atteint la barrière des 3,5%, le plus haut depuis 2008"titre="L'Euribor poursuit sa croissance et atteint la barrière des 3,5%, le plus haut depuis 2008" décodage="async" />

Nous l'avions déjà annoncé en septembre dernier : les prêts hypothécaires variables monteraient en flèche si l'Euribor continuait de grimper. Et pour l’instant, aucun frein n’est en vue. Indicateur de référence pour la grande majorité des prêts hypothécaires à taux variable en Espagne, le Euribor 12 moisest toujours en forte hausse et a dépassé le rythme journalier de 3,5%. Il faudrait remonter au 11 décembre 2008, en pleine crise économique, pour retrouver des chiffres similaires.

Ce nombre record survient peu après le Banque centrale européenne (BCE), à travers certains de ses membres, a déclaré la nécessité de faire varier cette valeur pour faire face à la récession économique et à l'énorme inflation qui frappe tout le continent. C'est pourquoi, lors de la réunion du 2 février, ils ont décidé augmenter les taux d'intérêt jusqu'à 3%alors un message clair est envoyé pour arrêter la hausse des prix et atteindre maintenir l'inflation à 2%.

Lors des deux dernières séances, il s'est même positionné au-dessus de la barrière, augmentant de 41 millièmes C'est atteignant 3.518% ce 14 février. C'est curieux mais la moyenne provisoire pour février est de 3.442% par rapport au 3.33% avec lequel il a clôturé le mois de janvier. Il y a tout juste un an, lorsque la crise pandémique éclatait, l’Euribor était encore positionné sur des valeurs négatives, autour de -0,33%.

Comment cela affecte-t-il directement les utilisateurs ?

Avec ces nouvelles valeurs Euribor en main, gérer les échéances d'un prêt hypothécaire à taux variable devient un défi vraiment complexe. Et c'est que si l'on demande un prêt de 180 000 euros sur 25 ans, avec Différentiel 1% à l'Euriborla redevance passera de 651 euros à 994 euros, ce qui se traduit par une augmentation de 343 euros par mois et de 4 116 euros par an.

prédictions

Le gouverneur de la Banque de Lettonie et membre du Conseil des gouverneurs, Martins Kazaksainsi que le vice-président de l'autorité monétaire, Luis de Guindosgaranti que les hausses de prix ne s'arrêteront pas en mars, lorsqu'un autre hausse de 50 points de base à 3.5%. Dans ce contexte, Bruxelles se montre optimiste, car la baisse des prix de l'énergie et la bonne tenue du marché du travail européen ajoutent au bonnes prévisions pour le PIB de la zone euro pour 2023. Ainsi, même si l’on s’attend à ce que l’inflation continue à augmenter, elle devrait continuer à augmenter jusqu'à 5,6%au lieu du 6.1% initialement estimé.

Dans ce contexte, disent les experts que les taux d'intérêt pourraient continuer à augmentermême si cela ne va pas de pair avec un effondrement de la croissance économique. À cette occasion, la BCE semble ne pas bougerface à la pression des gouvernements des pays de la zone euro, qui considèrent que c'est la seule formule pour mettre fin à une inflation élevée.

Le gouverneur de la Banque centrale des Pays-Bas et responsable de la politique monétaire à la BCE, noeud Klaasgarantit qu'ils seront exécutés nouvelles hausses des taux d'intérêt de 50 points de base lors des réunions suivantes prévues les 16 mars et 4 mai, atteignant 3,5%.

Mais tout doit baisser, et il est prévu qu'à la fin de cette année l'Euribor atteindra un plafond pour qu'à partir de 2024 il commence à évoluer dans le sens du taux de change. 2.2% de propagation. Il faudra cependant attendre de voir comment l’indicateur se comportera au printemps, période où des changements importants sont attendus et qui donneront le ton pour le reste de l’année.

Ce que disent les analystes

La plateforme virtuelle espagnole hippopotame Veiller à ce que L'Euribor fluctuera entre 3,5% et 4% au cours du premier trimestre de cette année 2023, offrant un scénario peu attrayant pour les nouveaux détenteurs de prêts hypothécaires, qui choisiront donc de se lancer dans un prêt hypothécaire à taux fixe, car les taux fixes ont tendance à être très similaires aux valeurs Euribor. De même, ils soulignent que les institutions financières continueront à offrir taux flottants compétitifs.

chez l'analyste XTBJoaquín Robles déclare que : "L'Euribor pourrait s'échanger entre 3,75 et 4% cette année"avis réaffirmé par le directeur général adjoint de solEmiliano Bermúdez, qui précise très clairement que l'indicateur continuera à augmenter jusqu'à dépasser la frontière 4%.

Et maintenant?

Presque tous les experts consultés sont d'accord avec l'idée que la BCE mettra en œuvre un politique plus agressive, à partir de mars, après avoir analysé le comportement des nouveaux prêts hypothécaires. Cependant, il existe également une possibilité réelle que l'Euribor commence à ralentir, même si cela est moins probable si l'on tient compte du fait que l'inflation dans la zone euro s'est positionnée à 8.5% durant le mois de janvier.

Il est probable que le prix de l'argent est d'environ 3,75-4% tout au long de l'année en cours, ce qui amènera l'Euribor à dépasser nettement ces valeurs jusqu'à ce que l'inflation se modère à, au moins, 3%. Pendant ce temps, les familles espagnoles continueront à faire face à des frais supplémentaires pour augmentation des versements hypothécaires mensuels variables dont les conditions seront révisées, même si cela dépend de l'année de signature de l'hypothèque ou du capital restant dû, entre autres facteurs importants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


La période de vérification reCAPTCHA a expiré. Veuillez recharger la page.

0